S'abonner au blog du pecheur Nouveaux articles Suivre les commentaires du blog de la peche Commentaires

Le pêcheur est aussi un bon sportif

Comment devenir un bon sprinteur?

Vous adorez plus que tout l’adrénaline procurée lors d’un sprint et souhaitez vous améliorer dans cette discipline athlétique ? L’entraînement sur piste ne suffit pas. Pour augmenter ses performances, le sprinteur doit avoir recours à la musculation de manière régulière.

Les différentes fibres musculaires

Pour un athlète sprinteur, l’objectif est d’améliorer sa puissance musculaire tout en gardant un poids minimal. La prise de masse musculaire engendrée lors de l’entraînement sur piste n’est pas suffisante pour un athlète souhaitant progresser. Deux types de fibres musculaires sont présentes dans notre corps: les fibres dites « lentes » et les fibres « rapides ». En fonction du sport pratiqué, un type de fibres va se développer davantage que l’autre. Dans le cas du sprinteur, il s’agira des fibres musculaires rapides, sollicitées lors d’efforts rapides et puissants. Les fibres lentes sont quant à elles requises dans les sports d’endurance. Un exemple typique: le marathonien. En plus des exercices musculaires, les sportifs pratiquant une activité physique intense de manière régulière pourront avoir recours aux compléments alimentaires à base d’acides aminés.

L’entraînement du sprinteur

Contrairement aux idées reçues, l’entraînement ne va pas augmenter la quantité de fibres rapides. Leur nombre est déterminé à la naissance. Il est cependant possible de réaliser des modifications au niveau de la fibre musculaire en s’entraînant avec des charges additionnelles. Le programme d’entraînement du sprinteur devra comporter des séances de vitesse sur piste et des exercices de musculation ciblés. Un travail musculaire au niveau des quadriceps et des muscles pectoraux est essentiel. Le haut du corps est en effet très sollicité lors du sprint. Deux séances de musculation par semaine sont un minimum. Le programme d’entraînement doit être modifié en fonction de la progression de l’athlète. Une fois qu’un exercice de musculation est maîtrisé, il est intéressant de changer pour un exercice plus difficile.

Données de cet article Le pêcheur est aussi un bon sportif :
Date lundi 28 novembre 2016
Rubrique Divers
Commentaires Aucun

Vos commentaires sur Le pêcheur est aussi un bon sportif

XHTML: Vous pouvez vous servir de ces tags HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer